Condi Atlantique encaisse la crise et continue d’avancer

23 mai 2013, Commentaires: Commentaires fermés sur Condi Atlantique encaisse la crise et continue d’avancer
Condi Atlantique encaisse la crise et continue d’avancer

Depuis 2004, la société d’emballage industriel Condi Atlantique, basée à Puceul, est spécialisée dans la protection contre les chocs et vibrations. Malgré la crise, l’entreprise continue d’aller de l’avant en agrandissant son site et en embauchant deux nouveaux ingénieurs pour son bureau d’étude.

Deux ingenieurs ont renforcé le bureau d’étude. Le marché de l’emballage est très vaste et dès l’origine Condi Atlantique, basée à Puceul, s’est positionnée sur le secteur de la protection des produits sensibles pour les industries électronique, médicale et aéronautique.

puceul-condi-atlantique

« Ce sont des clients exigeants », explique Jacques Villez, dirigeant fondateur. « Nous avons donc beaucoup investi dans notre bureau d’étude. Notre métier, est d’analyser le circuit logistique des produits, l’intégrer dans notre cahier des charges et proposer l’emballage adéquat. En fonction des normes en vigueur, nous recréons en laboratoire les conditions de manipulation, de transport, de stockage et d’atmosphère. »

Une fois cette étude menée et validée, les trois ingénieurs dessinent des prototypes qui partent en fabrication. « Nous transformons de la matière plastique,principalement des mousses de polyéthylène (jusqu’à 2500 m3 par an) que nous estampons, fraisons, découpons au jet d’eau ou à la scie et assemblons. »
Voir grand malgré la crise

Condi Atlantique, qui emploie aujourd’hui 25 personnes, a connu de 2004 à 2009 un taux de croissance de l’ordre de 30 % par an. « Mais depuis la crise, c’est plus compliqué », reconnait le directeur. « Nous souffrons beaucoup des délocalisations, car nous développons une activité de sous-traitance. Et lorsqu’il n’y a plus de production… nous n’avons plus d’activité ! »

Malgré tout, les perspectives restent bonnes et les derniers mois ont été consacrés à l’agrandissement du site, avec la construction de 3 000 m2 d’entrepôts, et à l’embauche de deux ingénieurs dans le cadre du programme Objectif Performance financé par la Région à hauteur de 39 000 €.

L’un est spécialisé dans le design, l’autre dans la recherche et le développement, avec en filigrane la volonté, d’ici la fin de l’année, d’obtenir pour l’entreprise la certification ISO 9001. « Pour encore mieux satisfaire nos clients bien sûr, mais également pour qu’à tous les postes de l’entreprise nous progressions de manière coordonnée. Embaucher est ma plus grande fierté, mais pour que les ingénieurs qui viennent d’arriver s’épanouissent, nous devons continuer d’avancer ! »

Comments are closed.